Eyguières, notre ambition partagée avec Joël Sylvestre

Bienvenue sur le site de l'opposition municipale d'Eyguières conduite par Joël Sylvestre

Vous n’avez jamais cru en l’équipe Henri Pons.
Vous êtes déçu par les choix et la gestion de l’équipe Henri Pons.
Vous souhaitez qu’Eyguières retrouve sa crédibilité, redevienne une terre de culture et de traditions, retrouve un essor économique en dynamisant son tissu commercial et artisanal, valorise ses atouts agricoles et touristiques.
Alors rejoignez nous !
Rejoignez l’association pour l’Avenir d’Eyguières autour de Joël Sylvestre.
Au travers de ce support de communication, nous avons pour objectif de vous tenir régulièrement informés des actions que nous avons menées et que nous continuons de mener pour défendre les intérêts d'Eyguières et de ses habitants depuis 2008.
Nous vous invitons à découvrir l’ensemble de nos rubriques. N’hésitez pas à nous adresser un commentaire pour nous faire part de vos réactions ou suggestions, nous avons ainsi la possibilité d’apprendre à mieux nous connaître.

Ne laissez pas l'abstention choisir à votre place !
Les 23 et 30 mars, si vous êtes absent ou empêché, donnez procuration pour voter pour vous.

Comment faire une procuration ?

La personne qui souhaite faire une procuration (le mandant) doit se rendre à la gendarmerie ou au commissariat de son domicile ou de son lieu de travail (ou bien encore au tribunal d'instance), munie d'une pièce d'identité, pour remplir le formulaire de procuration (disponible sur place ou en ligne - cliquez ici) et le signer. Il y désigne une personne qui votera pour lui (le mandataire), électeur dans la même commune, mais pas forcément dans le même bureau de vote. Le mandataire n'a pas besoin d'être présent pour établir la procuration.
Attention, un mandataire ne peut détenir qu'une seule procuration.
La gendarmerie se charge de transmettre la procuration à l'état civil, ne tardez pas pour faire votre démarche. Attention, c'est à l'électeur empêché de prévenir son mandataire.

Je n'ai pas de mandataire

Nous pouvons vous aider à trouver une personne qui votera pour vous. Contactez-nous au 06 888 444 55 ou via le site de Daniel Soury-Lavergne :http://www.danielsourylavergne.fr/

Le jour du scrutin

Le mandataire se rend au bureau de vote du mandant, muni de sa pièce d'identité personnelle (inutile de prendre la carte d'électeur ni la pièce d'identité du mandant). Il y trouvera le récépissé de la procuration, détenu par les services de la mairie.
Pour toute information complémentaire concernant le vote par procuration, consultez le site du Ministère de l'Intérieur.

Pourquoi je m’engage aujourd’hui, aux côtés de Daniel Soury-Lavergne

Chers Amis,
Les 23 et 30 mars 2014, vous allez choisir le futur maire de notre commune. Comme vous le savez, j’ai décidé de ne pas présenter de liste mais de rejoindre et travailler avec Daniel Soury-Lavergne.

Je souhaite vous faire part des raisons qui me conduisent à apporter mon soutien déterminé à cette candidature et celles pour lesquelles j’ai choisi de n’être qu’un simple colistier sur la liste.

Depuis le mois de septembre, nous travaillons ensemble, en toute confiance, dans un même esprit: celui de redonner sa place à la démocratie, au dialogue et la concertation, celui de respecter toutes les opinions.

Avec Daniel Soury-Lavergne, je partage, en effet, la même vision pour Eyguières, celle de redynamiser le centre ancien et ses commerces en associant toutes les parties prenantes, de redevenir une commune active du Parc Naturel Régional des Alpilles, d’améliorer les services rendus aux habitants, de favoriser l’intérêt général au détriment des compromissions.

Avec Daniel Soury-Lavergne, je défends les mêmes objectifs, pour Eyguières: gestion rigoureuse des finances, urbanisme à échelle humaine, solidarité, sécurité et qualité de vie pour tous.

Avec Daniel Soury-Lavergne, j’ai la même ambition en matière de protection et de valorisation de notre environnement, en particulier le Vallon des Glauges que le maire sortant a ouvert à la construction.

Avec Daniel Soury-Lavergne, j’ai la même préoccupation pour que jeunes et anciens puissent s’épanouir, se loger et partager ensemble la qualité de vie d’une commune attachée à ses traditions et sa culture, mais résolument tournée vers la modernité.

Avec Daniel Soury-Lavergne, j’ai la même envie de concrétiser des projets qui préparent l’avenir d’Eyguières et garantissent ses intérêts à l’aube de la création de la métropole marseillaise.

Si je ne suis pas dans les premiers de la liste, c’est par choix. C’est pour laisser la place à des femmes et des hommes de talent, dont la compétence et la disponibilité ont primé sur mon ancienneté et mon expérience. C’est aussi pour respecter un engagement professionnel qui nécessite du temps.

Je suis élu au conseil municipal d’Eyguières depuis 1995 et j’ai toujours privilégié l’intérêt d’Eyguières. Je suis fier des réalisations accomplies entre 2001 et 2008, notamment l’achat des terrains pour réaliser le collège, le centre aéré, l’extension du foyer des anciens, les logements de la résidence des Félibres pour les séniors, la réhabilitation du Moulin de l’Alcazar, la restauration des orgues, la réfection des arènes, les travaux dans les écoles et les multiples réhabilitations des bâtiments communaux et des voiries. Mais aussi le désendettement de la commune et l’assainissement des finances communales.

J’ai toujours refusé de promettre logements, permis de construire, crowdfunding immobilier et jobs «à la mairie» à tour de bras, comme le fait le maire sortant depuis des mois; de garantir à toute personne rencontrée dans la rue que sa demande, même injustifiée, sera traitée « en priorité », que son dossier, même mal foutu, sera placé «sur le dessus de la pile»; d’évoquer sans pudeur, à chaque dirigeant d’association, une augmentation de sa subvention annuelle ou le paiement de sa pénalité d’URSAFF, moyennant sa présence dans son comité de soutien.

Certes depuis 2008, si j’avais écouté mes proches, j’aurais démissionné pour ne plus subir les attaques et les mensonges du maire sortant; la calomnie et l’insulte qu’il a usées pour essayer de salir mon honneur.

En effet, qui aurait résisté aux auditions à la brigade financière, suite à des plaintes répétées pour une malversation imaginaire dans l’attribution d’un marché. Plaintes classées sans suite car sans objet par le procureur de la République puis par le doyen des juges d’instruction ?

Qui aurait résisté au blocage de la vente de sa maison par le maire qui refuse le raccordement au réseau d’assainissement alors que l’acheteur propose de prendre à sa charge tout l’investissement ?

Qui aurait résisté aux mensonges répétés, semblables à des banderilles plantées à longueur de temps, au cours de conseils municipaux, par un maire dont le seul projet est de se maintenir au pouvoir, à n’importe quel prix, pour ses indemnités et avantages en tout genre?

Qui aurait résisté à la trahison de personnes qui se disaient ses amis et qui ont préféré la gamelle à l’honneur ?

Mais j’ai résisté car au cours de ces années, beaucoup d’entre vous m’avez témoigné de la reconnaissance et m’avez encouragé à tenir et faire face. En particulier, mes colistiers qui ont siégé avec moi sur les bancs de l’opposition. Aujourd’hui, j’ai résisté car comme l’a dit Georges Braque « seule la vérité existe, On n’invente que le mensonge ».

A présent, vous avez la possibilité de changer le destin d’Eyguières en élisant un autre maire ; un maire soucieux de l’intérêt général, qui sait écouter, s’entourer de personnes compétentes et volontaires, et qui saura réaliser en toute sérénité un programme ambitieux mais réaliste, répondant au mieux à vos attentes.

Puisque vous me faites confiance depuis longtemps, reportez cette confiance sur Daniel Soury-Lavergne et son équipe, sur leurs regards de l’avenir d’Eyguières.

Dès le 23 mars, si vous souhaitez qu’Eyguières retrouve les chemins de la démocratie, du dialogue, du respect et de la sérénité, votez pour la liste Eyguières Regards d’Avenir conduite par Daniel Soury-Lavergne.

Joël SYLVESTRE
Maire d’Eyguières de 2001 à 2008